Serge Gainsbourg le provocateur des 80's

Publié le par les années 80

" Et ouais c'est moi Gainsbarre
On me trouve au hasard
Des night-clubs et des bars
Américains c'est bonnard
(...) Il est reggae hilare
Le coeur percé de part en part. "

 

Ces ligne extraites de la chanson " Ecce Homo " on les doit à Serge Gainsbourg

Serge Gainsbourg le provocateur des 80's

Serge-Gainsbourg.jpgSerge Gainbourg dans les années 80 forge la légende de son double " Gainsbarre ".

serge-gainsbourg-you-re-under-arrest.jpgBoite de nuit, Ivresse, Mal de vivre le poète maudit traverse ces années sans Jane mais avec Bambou.

Chacun guette ses apparations télé, qui vaudront aux présenteurs quelques sueurs de crainte.

Ses plus célèbres méfaits télévisuels restent dans les mémoires.

Le fuck envers Withney Houston

Le billet de 500 francs brulé sur le plateau de 7 sur 7.

billet-de-500-frs-serge-gainsbourg.jpg

 

Celui qui a enveloppé musicalement les plus belles femmes: Adjani notamment avec son " Pull Marine "

Il était à l'image des 80's: Touche à tout créatif.

Chanson

Pub

Clip

Cinéma.

serge-gainsbourg-appareil-photo.jpg

 

Revenons Musicalement sur  ce personnage complexe qui en 3 albums dans les années 80 a marqué la mémoire de tous.

 

1981: Mauvaises nouvelles des Etoiles

1984: Love and the Beat

1987: You're Under Arrest

mauvaises-nouvelles-des-etoiles-gainsbourg.jpggainsbourg-love-and-the-beat.jpggainsbourg-you-re-under-arrest.jpg

 

Les plus chanceux l'auront en live au cours de ses trois rendez-vous sur scène dans les 80's

1980 au Palace

1985 pour le Gainsbourg live

1989 le Zénith de Gainsbourg

 

À la porte des Lilas, rendue célèbre par Le Poinçonneur des Lilas, un parc construit au-dessus du boulevard périphérique est nommé Jardin-Serge-Gainsbourg en juillet 2010 en présence de Jane Birkin et Charlotte Gainsbourg. Dans quelques années, une station de métro pourrait aussi porter son nom.

 

And now musique Monsieur le " Fumeur de Gitanes "

serge-gainsbourg-fumeur-de-gitane.jpeg


Publié dans coup de projecteur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article